06

Isabelle Kévorkian est artiste littéraire et musicale. Elle débute sa carrière en 1989 comme coordinatrice d’événements sportifs (tournois de golf amateurs à Promogolf ; Championnat de France de Pro A masculin à la Ligue Nationale de Basket). En 1998, elle devient Dircom’ au sein du groupe La Poste (filiale, La Poste du 92, siège). En 2012, elle coordonne avec l’Élysée et les ministères de l’Éducation nationale, des sports et de l’éducation populaire, le renouvellement du timbre d’usage courant. Cette même année, elle fait la rencontre d’une petite chatte qui bouleverse son existence. Isabelle décide de tout plaquer pour ne plus se consacrer qu’à cet animal et à la création artistique. Elle quitte le groupe La Poste le 14 juillet 2013, au Palais de l’Élysée, à l’issue du dévoilement du timbre Marianne du Quinquennat.

Auteure, biographe, écrivain public, parolière, chroniqueuse, blogueuse, musicienne, compositrice et interprète. Isabelle Kévorkian met son sens de l’écoute et de l’observation au service de l’intime, de la mémoire et des confessions. En 2015, elle créé sa société. La SASU ikevorkian accompagne le développement de sa marque #lanouvelleolympe. Aujourd’hui basée entre Plougonvelin et Le Conquet en Pays d’Iroise, l’entreprise est positionnée dans les arts du spectacle vivant, l’édition et la production musicale.

#lanouvelleolympe

Isabelle Kévorkian est aussi agent de chat. Sa rencontre avec Mimi, une petite chatte sourde, qui présente toutes les caractéristiques du Chat-de-Van d’origine arménienne, abandonnée sur la plage d’une station balnéaire, un jour d’été, constitue la révélation. Elle l’adopte et fait de cette petite chatte une marque, en référence à Olympe de Gouges (olympe), première femme soucieuse de protection animale, qui n’aurait sans doute pas renié les réseaux sociaux, nouveaux médias citoyens de prise de parole (#lanouvelle). C’est le point de départ d’un concept transverse, dont l’enjeu est l’affirmation de son unicité, toutes formes d’expression et de création artistiques.

C’est aussi l’histoire d’une animal-humanisation. En filigrane il est question de causes sociétales : le handicap, l’abandon, l’adoption, la double origine, la protection animale. Les #chatventures romanesques, de Brest à Paris constituent la première saison de ces créations en roman-web et poésies, en musique (CDs et partitions), spectacle musical (le Wocat show), podcast (le podcat, été 2021) et dessins (work in progress).